PSYCHOTÉRAPIE & PSYCHANALYSE PARIS 20ÈME

DIPLOMÉE EN TANT QUE PSYCHOLOGUE CLINICIENNE

Si vous êtes en souffrance, en difficulté ou encore si vous sentez que quelque chose cloche dans votre vie sans pouvoir le nommer, vous pouvez me contacter au 06.21.36.83.89 pour prendre rendez-vous au plus vite et en toute confidentialité.

Mon cabinet est situé au 88 Boulevard de Charonne, Paris 20e (proche des métros, Avron, Alexandre Dumas, Buzenval et Nation).

Parcours

Sophie Vitteaut

Psychothérapeute

Psychothérapeute, diplômée en psychologie clinique à l’Université Paris 7, je vous reçois pour une psychothérapie ou une psychanalyse dans mon cabinet situé au 88 boulevard de Charonne dans le 20ème arrondissement de Paris.

Parallèlement à mon activité j’ai décidé de poursuivre ma formation en psychanalyse c’est pour cela que je suis entrée à l’École du RPH, Réseau pour la Psychanalyse à l’Hôpital, ce qui me permet de questionner ma pratique clinique continuellement grâce à des supervisions, de continuer à étudier les textes psychanalytiques, de suivre une cure personnelle et de participer aux journées d’études, séminaires et colloques

Approche

Le mal-être peut se manifester sous différentes formes :

  • symptômes corporels et/ou organiques, dépression, anxiété, angoisses, troubles du sommeil, troubles de l’alimentation, addictions, troubles sexuels, burn-out, crises de panique…

Et aussi: 

  • problèmes relationnels ou de couple, peur de s’engager, ruminations, deuil difficile, perte de sens et d’intérêt, sensation de porter un poids, souffrance au travail, dépendance affective…

La souffrance qu’elle soit psychique, corporelle ou organique, n’est pas une fatalité. Il est possible grâce aux séances et à la technique psychanalytique de l’association des pensées d’en trouver les causes et construire une voie plus apaisante qui puisse vous convenir davantage.

Où me trouver ?

Cabinet

Sophie Vitteaut

88 Boulevard de Charonne
75020, Paris

Métro: Avron – Nation

Je pratique le dispositif de la CPP (Consultation Publique de Psychanalyse) qui permet que le tarif de la consultation soit adapté aux possibilités financières des patients.
Ce dispositif a été mis en place par le Docteur Fernando de Amorim en 1991 et a pour but de rendre accessible la psychanalyse à toute personne qui a le désir de mettre un frein à sa souffrance quelle que soit sa situation sociale.